MOOC QAI : ventiler pour un air sain - Parcours tertiaire

La plateforme technologique spécialisée dans le bâtiment durable "Tipee" et le Cerema co-animent un nouveau MOOC sur la thématique "qualité de l'air intérieur et ventilation des bâtiments, parcours Tertiaire", en partenariat avec le CETIAT (Centre Technique des Industries Aérauliques et Thermiques) et Eurovent Certita. Cette formation porte sur les bâtiments tertiaires : bureaux, commerces, établissements de santé, d’enseignement, de loisirs. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 12 octobre.

L’objectif principal de ce MOOC "QAI : ventiler pour un air sain - Parcours tertiaire" est de donner les clés de compréhension sur la qualité de l'air intérieur (QAI) et la ventilation des bâtiments, afin de pouvoir se lancer dans un projet de construction en tenant compte de ces problématiques majeures.

Un apprentissage en cinq séquences

Le MOOC “QAI : ventiler pour un air sain” est organisé en 5 séquences, correspondant à 5 semaines, chacune d’elle étant elle-même décomposée en 3 ou 4 modules :
  • Qualité de l’air et réglementation dans le bâtiment ;
  • Ventilation & réglementation dans le bâtiment ;
  • Concevoir un système de ventilation en tertiaire
  • Contrôler à réception et entretenir un système de ventilation en tertiaire
  • Mise en place d’actions favorisant une bonne QAI de l’air dans le bâtiment.

Conditions d'accès

Sans pré-requis, il est accessible à tous : acteurs de la construction, grand public et usagers des bâtiments, sur la plateforme MOOC Bâtiment durable.

Gratuit, les inscriptions sont ouvertes depuis le 14 juillet et jusqu'au 12 octobre 2021. Cinq séquences se dérouleront entre le 14 septembre et le 19 octobre 2021 pour une durée d'environ 2 heures par séquence.

Le CETIAT intervient dans l'amélioration de la qualité des environnements intérieurs pour l'habitat, le secteur tertiaire, les transports et les sites de production. Le CETIAT contribue à son amélioration en intervenant dans trois domaines : le confort thermique, le confort acoustique et la qualité de l'air.

Partager sur les réseaux