Le CETIAT a participé au succès d'une solution technique de récupération de chaleur fatale !

La société SODELEG, producteur d’oignons déshydratés pour l'industrie agroalimentaire, s’est lancée dans une stratégie d'économie d'énergie dans le cadre de la décarbonation de l’industrie.

L'entreprise a notamment mis en place un système de récupération de chaleur fatale par la mise en place d'une PAC sur les effluents du préchauffeur, placée en amont de quatre condenseurs cycloniques pour refroidir et filtrer ses effluents. Cela a permis de fournir de l'air à 50°C alimentant le four de déshydratation principal via une centrale de traitement d’air.

Cette solution technique a été élaborée par la société CLAUGER, en collaboration avec le CETIAT.

Les bénéfices sont notables : gain énergétique de 6 650 MWh/an ; gain d’émissions de CO2 de 1 556 tonnes ; réduction des émissions de COV, des odeurs et du niveau sonore.

Partager sur les réseaux