CETIAT : un bilan 2021 remarquable et des perspectives 2022 positives

2021 est une année notable pour le CETIAT et riche en enseignements, avec un chiffre d'affaires de 13,7 M€ en hausse de 10 %. D’abord, la profession a capitalisé sur des enjeux sociétaux forts comme la transition énergétique, soutenue par les pouvoirs publics et perçue comme prioritaire dans la société. Ensuite, dans un contexte incertain, le CETIAT a su réaffirmer son rôle d'acteur référent auprès des industriels confrontés à des prises de risques conséquentes sur le sujet de la décarbonation de l’industrie, la transition énergétique et la qualité de l'air dans le bâtiment. Si l'année 2022 se présente sous un jour tout aussi favorable au développement de l'activité du centre technique, le contexte (pénurie de composants, hausse des coûts de l’énergie) invite à la vigilance.

Nous pouvons l'affirmer avec fierté, 2021 a été une année exceptionnelle pour la profession et le centre technique. Pour preuve, le CETIAT enregistre une progression significative de ses résultats avec un chiffre d’affaires de 13,7 M€ (vs 12,3 M€ en 2020). Notre profession est au cœur des enjeux de la transition énergétique qu’elle doit relever pour assurer son développement et son avenir. C'est à la fois une formidable opportunité et un risque qu’il faut appréhender. Le succès des actions inscrites au Contrat d'Objectifs et de Performance sur les volets transition énergétique et décarbonation démontre que nous avons fait les bons choix, définis en concertation avec UNICLIMA et les pouvoirs publics. Pierre Claudel, directeur général du CETIAT.

Partager sur les réseaux